Avec Futurapolis, ayez un, deux, trois coups d’avance !

 

Le futur c’est (déjà) chez vous !

Innovons, innovons encore, innovons toujours ! Au Point, c’est plus qu’un credo, c’est déjà une tradition… Dès ses débuts, notre magazine a été en pointe sur le high-tech. Bien avant que Guillaume Grallet investisse le champ des geeks. Au début des années 1970, c’est chez notre journaliste Daniel Garric que Steve Jobs logeait quand il était à Paris… La science, la technologie, mais aussi la manière de s’en servir sont au cœur de notre projet éditorial. L’objectif numéro un du Point, c’est d’être le journal francophone de référence en matière de connaissance, de savoir.  Le Point fut aussi le premier news à se décentraliser, en poussant les feux sur l’actualité en régions à travers ces éditions locales.

Les rêves d’aujourd’hui seront les réalités de demain, mieux vaut avoir un, deux, trois coups d’avance…

Innovation, savoir et ancrage territorial font partie de notre ADN. Et la raison d’être de Futurapolis créé il y a trois ans par Le Point avec la ville de Toulouse et la région Midi-Pyrénées. Futurapolis est aujourd’hui le grand rendez-vous des mordus de nouvelles technologies en France, avec une ambition européenne de plus en plus affirmée. Futurapolis a déjà accueilli des dizaines de chercheurs, chefs d’entreprises, entrepreneurs et hommes d’état, toutes et tous parmi les plus prestigieux du globe. Cette édition 2015 s’annonce plus prometteuse encore, d’autant que Toulouse vient de décrocher le label French Tech et d’être désignée comme Cité européenne de la science pour 2018. Les 27 et 28 novembre prochains, Futurapolis s’installe au cœur même de la ville rose, dans ce nouvel épicentre de l’intelligence, le Quai des Savoirs. Nous essaierons une fois de plus de percevoir ce que le futur nous réserve, en frottant les uns aux autres les meilleurs cerveaux de la planète. Les rêves d’aujourd’hui seront les réalités de demain, mieux vaut avoir un, deux, trois coups d’avance…

Par Etienne Gernelle, Directeur du Point